GIVE ME A REASON

« Give me a reason » is a photographic series bringing attention to couples separated by travel bans in the midst of the Covid-19 pandemic - developed with a French perspective.

The year 2020 is experiencing an unprecedented health crisis due to the global Covid-19 epidemic. Little (or badly) armed to cope with such a situation, a large majority of countries have taken the decision to close their borders, at a time when international trade and transportation of people hitherto only went growing. The Western world has made the unprecedented - and necessary - choice to confine its population (a luxury compared to countries where the risk of not being able to feed one’s household far exceeded that of developing a serious form of the disease).

At the beginning of the summer, the economic toll was already heavy, and thanks to a notable drop in the number of cases, in France and more widely in Europe and other parts of the world, confinement measures were loosened. French voyagers, whose prospects for distant travel were halted, flocked the French coast, hinting that the virus could make a come back upon their return…

During this summer of 2020, what resembles « normal life » had resumed for many. Among those for whom it wasn’t the case, many bi-national couples, whose spouses remained stranded abroad. A glimmer of hope appeared when the authorities of several European countries proposed measures allowing non-married couples to meet on their territory - whose conditions vary greatly from one country to another. In France, around 2,000 nationals are estranged from their life partners because of closed borders. They are 25, 35, 50 years old, and haven't seen their loved ones for months, sometimes over a year. Some were planning to get married, others gave birth to their first child holding a smartphone screen for their distant partner to see, left to face these crucial moments alone. Despite the establishment in France of a laissez-passer to allow a case-by-case study of requests from unmarried couples, many still live in utmost uncertainty about a possible date of reunion. 

« Give me a reason » recounts some of these stories, in which lovers ask governments to provide them answers and solutions to policies keeping them apart, battling with unclear and tedious procedures. Separated from my partner by thousands of nautical miles since January 2020, I have set out in search of these stories, the echoes of which are both familiar and yet so distinct. Their authors have opened their doors and their hearts to me. They entrusted me with the task of carrying their message further and louder. These photographs show the quiet absence endured, yet also a resolute endurance.


_


« Give me a reason » est une série photographique dont l’objectif est de mettre en lumière les couples séparés par les fermetures de frontières dans le cadre de la pandémie de Covid-19 - cela dans la perspective du contexte français.

2020 connait une crise sanitaire sans précédent due à la pandémie mondiale de Covid-19. Peu (ou mal) armée pour faire face à une telle situation, une importante majorité des pays ont pris la décision de fermer leurs frontières, à une époque où le commerce international et le transport de personnes n’allait jusqu’à présent qu’en s’accélérant. Le monde occidental a fait le choix sans précédent de confiner sa population (un luxe par rapport à certains pays où le risque de ne pas pouvoir se nourrir dépasse largement les risques de développer ou disséminer une forme grave de la maladie). 

Au début de l’été, le bilan économique est déjà lourd, et grâce à une chute notable du nombre de cas, en France et plus largement en Europe et dans d’autres parties du monde, le déconfinement s’organise. Les vacanciers, dont les perspectives de séjours lointains sont empêchés, prennent dans un élan quasi-unanime la direction des côtes françaises, laissant poindre l’arrivée d’une seconde vague. 

Durant cété 2020, hormis l’adhésion aux gestes barrière désormais entrés dans le quotidien de tout un chacun, nombreux sont ceux pour qui la vie a repris un semblant de normalité. Parmi ceux pour qui ce n’est pas le cas, beaucoup de couples bi-nationaux, dont les conjoints restent bloqués à l’étranger. Un espoir nait lorsque les autorités de plusieurs pays européens proposent des mesures permettant aux couples ni mariés ni pacsés de se retrouver sur leur territoire - mesures dont les conditions varient fortement d’un pays à l’autre. En France, on dénombre environ 2000 ressortissants éloignés de leur partenaire de vie en raison de la fermeture des frontières. Ils ont 25, 35, 50 ans, et ne se sont pas vus depuis six mois en moyenne, parfois huit, parfois plus d’un an. Certains avaient pour projet de se marier, d’autres ont donné naissance à leur premier enfant un smartphone à la main, leur conjoint à l’autre bout. Aujourd’hui, malgré la mise en place en France d’un Laissez-Passer devant permettre une étude au cas par cas des demandes de couples non-mariés, beaucoup vivent encore dans l’incertitude la plus complète quant à une possible date de retrouvailles. Certains, enfin, ont pu se rejoindre après des mois d’attente et encore beaucoup d’obstacles à anticiper sur le long terme. 

« Give me a reason » raconte certaines de ces histoires, à travers lesquelles ces couples demandent à leurs représentants des réponses, des solutions aux politiques qui les maintiennent séparés, laissés aux prises avec des procédures peu claires et fastidieuses. Moi-même séparée de mon conjoint par des milliers de miles nautiques depuis janvier 2020, je suis partie à la recherche de ces histoires, dont les échos sont à la fois familiers et si distincts. Les auteurs de ces récits m’ont ouvert leur porte et leur coeur. Ils m’ont confié la tâche de faire porter leur message plus haut et plus fort. Ces photographies témoignent d’une absence feutrée certes, mais d’une endurance résolue surtout.

Using Format